Être office manager en 2019 : qu’est-ce que c’est ?

Retour sur la conférence “Office Heroes : Office Wuuut ?!”

Terme encore méconnu en France, le nombre d’office managers ne cesse pourtant d’augmenter depuis plusieurs années. Lors d’un événement organisé le 31 janvier dernier au Wagon à Bordeaux, nous avons pu découvrir les ficelles de ce métier qui nous était jusqu’à présent étranger.

 

En quoi consiste le métier d’office manager ? Quelles en sont les missions ? Comment y parvenir ?

Deux office managers ont tenté de répondre à ces questions le 31 janvier dernier au Wagon à Bordeaux, sous forme de conférence ouverte à tous (étudiants et professionnels curieux notamment) et donnant lieu à un moment d’échanges.

Le métier d’office manager ne vous parle peut-être pas, et c’est déjà sûrement parce que, selon les intervenantes, il existe sous plusieurs appellations : happiness manager, CHO (chief happiness officer), office manager

 

Mais en quoi consiste-t-il réellement ?

 

Lia Segura Bazin et Yasmin Yousef Conde, toutes deux office managers, partagent leur expérience. Leur métier ne se définit pas de manière simple, elles en conviennent.

Si elles devaient le résumer, ce serait : le fait de surveiller que les employés fassent ce pour quoi ils ont été employés. Elles sont en quelque sorte les “chefs d’orchestre” de l’organisation pour lesquelles elles travaillent, et ont de ce fait diverses tâches qui leur sont attribuées : de la comptabilité à la gestion des ressources humaines, de l’organisation d’événements aux petits bricolages du quotidien, en passant par la motivation des employés et parfois même le ménage.

 

Comment arriver à ce métier ?

Pour exercer ce métier, il n’existe pas de profil type, de formations spécialisées ou un parcours de prédilection spécifique. Lia Segura Bazin a elle, par exemple, un parcours tout à fait atypique : initialement chercheuse en sociologie dans le milieu pornographique, elle a fini par ressentir le besoin de se réorienter professionnellement. Elle a finalement trouvé sa place dans une petite start-up comme office manager et s’épanouit aujourd’hui pleinement au travers des tâches variées qui lui sont confiées.

Mais s’il n’existe pas de profil type, ce métier nécessite cependant certaines qualités : rigueur, polyvalence et débrouillardise sont essentielles, sans oublier le sens de l’organisation qui est de mise. Yasmin nous livre à cette occasion son secret : elle ne vit plus qu’avec Google Calendar et autres outils qui lui permettent d’automatiser ses tâches au maximum. Toutes les dix minutes, son téléphone sonne avec une nouvelle notification, un rappel de ce qu’elle doit faire dans la journée. Mais c’est ce qui la passionne : chaque journée est différente, elle se doit chaque matin de prioriser les tâches de sa journée.

 

Et si vous vous demandez leur secret pour tout gérer de front : elles apprennent. Elles apprennent grâce à d’autres professionnels qu’elles rencontrent, mais aussi au fur et à mesure d’échanges.

Lia a d’ailleurs décidé de créer un Slack (plateforme de communication collaborative) regroupant les offices managers qui le souhaitent. Véritable communauté d’entraide, ceux-ci s’échangent leurs conseils et bonnes pratiques pour se simplifier le travail. En cas de doute, de question, n’importe quel office manager peut se tourner vers cette communauté pour y trouver des réponses : c’était l’objectif principal et Lia est ravie de voir qu’aujourd’hui, elle y compte plus de 50 membres très actifs. Elle organise même des “meet-ups” plusieurs fois par an, notamment à Paris, pour faire se rencontrer ces professionnels autour de thématiques communes.

Enfin, si vous vous demandez comment devenir office manager : il s’agit d’oser, de saisir les opportunités qui se présentent, de se faire son réseau. Tout est question de détermination.

 

Par Cyndie Cazeaux-Corp, Solenn Lhotellier, Master Stratégie et politique de Communication