La conception pédagogique et les enseignements des Masters s’appuient sur la recherche en Sciences de l’information et de la communication et en Communication organisationnelle de l’université Bordeaux Montaigne.

L’équipe des responsables pédagogiques et la plupart des enseignants-chercheurs intervenants dans la formation sont membres du laboratoire de recherche MICA (Médiations, Information, Communication & Arts) et plus particulièrement de l’axe Communication, Organisation et Société (COS) qui est spécialisé en Communication organisationnelle.

Les programmes de recherche du laboratoire irriguent les enseignements et les travaux de recherche appliquée et les étudiants du master sont régulièrement associés aux travaux de l’équipe de recherche.

Le groupe de recherche Communication, organisation et société

L’axe « Communication, Organisation, Société » du MICA développe un programme scientifique qui repose sur une approche critique des nouvelles injonctions à coopérer et à communiquer dans les organisations et en société, dans le contexte de la mondialisation et du développement des technologies numériques.

Pour en savoir plus : Présentation de l’axe COS

Les chercheurs du COS publient régulièrement des travaux collectifs sur la communication organisationnelle. Quelques exemples :

La revue scientifique Communication & organisation

Le COS publie depuis de nombreuses années la seule revue scientifique francophone entièrement dédiée à la communication organisationnelle.

Plusieurs membres de l’équipe pédagogique ont des postes de responsabilité au sein de la revue. Les travaux des étudiants, notamment leurs mémoires, vont largement puiser dans les articles de plus de 51 numéros aujourd’hui accessibles en ligne.

Pour en savoir plus

A l’occasion des 20 ans de la revue, les chercheurs du COS ont publié un ouvrage de référence reprenant les principaux concepts de la communication organisationnelle.

Les recherches en cours

DevoTIC :

Le programme DEVOTIC s’intéresse aux pratiques d’hyperconnexion et de déconnexion, notamment chez les cadres. Le programme est finalisé mais les chercheurs du MICA continuent à s’intéresser à cette question. Notamment au travers des risques psycho-sociaux liés aux pratiques intensives des TIC.

Programme coordonné par le laboratoire SET (CNRS) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en coopération avec le MICA et avec 3 laboratoires français et étrangers, LISST (CNRS – Université de Toulouse 2), LCS (Université de Paris 7) et GRICO (Université d’Ottawa)

Les enseignants – chercheurs des Masters concernés : Valérie Carayol, Nadège Soubiale

Les productions :

CIVILINUM

Le programme Civilinum s’intéresse aux développements des incivilités numériques au travail, à leurs contextes d’émergence et aux effets sur les risques pychosociaux et la Qualité de vie au travail.

Le programme est co-piloté par Valérie Carayol et Aurélie Laborde. Il réunit, aux côtés du MICA, le Centre de droit comparé du travail et de la sécurité sociale COMPTRASEC (UMR CNRS – Université de Bordeaux), le Laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de Vie (EA 4139 de l’Université de Bordeaux), le  Laboratoire de Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail (Toulouse 2)  et le laboratoire pluridisciplinaire Culture, sport, santé, société (C3S), EA 4660 de l’Université de Besançon.

Pour en savoir plus : une présentation par les étudiants et le site du programme

Productions :

Des étudiants formés à la démarche scientifique

Les étudiants suivent des cours consacrés à la recherche en Sciences de l’information et de la communication, et en communication organisationnelle, ainsi que des travaux dirigés en méthodologies de la recherche et méthodologies appliquées aux métiers. Ils sont incités à produire individuellement ou en groupes des travaux de recherche appliquée (mémoires, notes de synthèse, revue de la littérature, synthèses d’ouvrage).

Les étudiants réalisent, pendant leurs deux années de formation, un mémoire de recherche sur un sujet de communication des organisations.

Dans le cadre du mémoire, la première année est consacrée à une revue de la littérature, la seconde à une recherche de terrain. Les étudiants sont encadrés dans ce travail par des enseignants chercheurs de l’ISIC. Ils peuvent choisir de répondre à une commande proposée par un enseignant dans le cadre d’un projet de recherche, ou de proposer leur propre thématique.

Des exemples de mémoires récemment soutenus :

en Consulting et expertise en communication :

en Stratégie et politique de communication :

Actus de la recherche

Evénements